Succès du cinéma

Succès du cinéma

Retour sur le programme

La section Succès du cinéma proposera aux spectateurs des films appréciés par le public l’an dernier, avec une sélection allant des comédies aux drames, en passant par des films pour les enfants et les familles.   

Le Jeune Ahmed des frères Dardenne, présenté cette année dans la sélection officielle à Cannes, suit les dilemmes du jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. Le film a reçu le prix de la mise en scène.

Le drame Les Misérables est le récit violent du destin de ceux qui cherchent leur place dans le monde. Inspiré par les événements qui se sont déroulés à Paris en 2005, l’action se situe à Montfermeil – au même endroit où se révoltaient jadis les fameux Misérables de Victor Hugo. Ce premier long métrage phénoménal a valu à son réalisateur Ladj Ly le Prix de jury à Cannes, amplement mérité, et une candidature aux Oscars.  

Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?, comédie réalisée par Philippe de Chauveron, reprend l’histoire et le casting de la comédie à succès Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?. Avec Christian Clavier et Chantal Lauby, à nouveau jubilatoires dans les rôles principaux.

Tout le monde debout, comédie romantique réalisée par Franck Dubosc, raconte une histoire d’amour pas comme les autres : il ne s’agit ni de différence culturelle ni sociale mais physique.

Mon inconnue du réalisateur Hugo Gélin, également auteur du film Demain tout commence, est une comédie basée sur la difficulté de reconquérir l’amour de sa vie.   

Mia et le lion blanc, réalisé par Gilles de Maistre, raconte l'histoire d’une enfant de onze ans dans une ferme d’élevage en Afrique du Sud, où elle noue une relation hors du commun avec un lionceau blanc.

Dans La Prière Cédric Kahn décrit le combat du jeune Thomas qui, pour guérir de sa dépendance à l’héroïne, intègre un centre de rééducation catholique dans les Alpes françaises.

Les Invisibles, comédie sensible et émouvante, réalisée par Louis-Julien Petit, illustre les efforts de quatre travailleuses sociales dans un centre d’accueil situé en banlieue pour venir en aide aux femmes sans abri.  

L’Homme fidèle, drame traitant d’amour, de tristesse, de jalousie et d’infidélité est le deuxième long métrage de Louis Garrel, célèbre comme acteur. En plus de la mise en scène, il a également co-écrit le scénario et incarne le rôle principal.

Sauvage, premier long métrage de Camille Vidal-Naquet a été présenté pour la première fois lors de la Semaine de la critique à Cannes. Il offre un regard non édulcoré sur un monde habituellement caché. Une vraie plongée dans un monde de liberté totale.

Solo, documentaire d’Artemio Benki, retrace le destin d’un pianiste virtuose argentin, patient depuis quatre ans à l’hôpital psychiatrique de Buenos Aires, qui tente de revenir à sa vie d’avant et sur le devant de la scène. Le film a été présenté dans la séléction ACID à Cannes.