L’Enlèvement de Michel Houellebecq

Le 16 septembre 2011, l´événement fait la une des chaines de télévision, journaux, blogs, sites Internet et stations de radio. Le célèbre écrivain, lauréat du prix Goncourt 2010, Michel Houellebecq a été enlevé. Certains journalistes avancent même l´hypothèse d´une possible implication d´Al-Qaïda dans le rapt. La nouvelle agite les milieux littéraires et médiatiques pendant plusieurs jours, suscitant un buzz et nourrissant des spéculations. S´agit-il d´un audacieux enlèvement ? D´une crise d´identité ? D´une fugue à l´étranger ? D´un delirium schizophrénique ? Michel n´a jamais fourni une explication rationnelle de ce qui lui est arrivé.

Berlinale 2014 Forum / Karlovy Vary 2014 / Tribeca 2014 Prix du meilleur scénario


« L’Enlèvement de Michel Houellebecq » ne rentre dans aucune case : À la fois documentaire, fiction et mystification, le film joue avec le spectateur. Il pourrait s’agir d’un portrait, d’une plongée au fond de l´âme de cet écrivain qui provoque par son caractère fermé et sa stylisation. Le réalisateur, Guillaume Nicloux, connu de l’audience tchèque grâce à sa surprenante et moderne adaptation de « La Religieuse » de Diderot, nous présente le célèbre écrivain sous un angle inattendu. Ce dernier est victime d’un rapt à son domicile, il est transporté et séquestré dans une maison quelque part à la périphérie de la ville où il attend avec ses ravisseurs le paiement de la rançon. Il a tout son temps pour nous conter ses opinions, doutes et idées, pour se quereller, s’énerver et se résigner, provoquer et dégouter le spectateur. Or, il nous montre également ses incertitudes et sa sensibilité, son sens de l’humour et de l’absurde. Il va même jusqu’à nous montrer son empathie pour les sentiments et la situation d´autrui, ce qui est fort surprenant vu le cynisme affiché de ses romans. Ce qui intrigue dans le film est l’ambigüité rigoureusement maintenue par le réalisateur : Est-ce une mise en scène où l’écrivain ne fait que jouer habilement une célébrité séquestrée, ou s’agit-il de ses attitudes authentiques et d’une introspection insolite ? Qui est réellement Michel Houellebecq ? C’est au spectateur de trouver la réponse. »

Film choisi par Jana Machalická, Lidové noviny

Guillaume Nicloux / 2013 / France / 1h32 / FR / EN / CZ
Avec Michel Houellebecq, Luc Schwarz, Mathieu Nicourt, Maxime Lefrançois, Françoise Lebrun

Praha

20.11. / 21:00 /
Velký sál
24.11. / 18:30 /