Cycle Benoît Jacquot

A l’occasion de l’avant-première du nouveau film 3 Cœurs réalisé par Benoît Jacquot, le Festival du film français propose une rétrospective de l’oeuvre de cet artiste exceptionnellement prolifique. Lors de sa carrière, Benoît Jacquot (1947) a tourné 21 long-métrages, un très grand nombre de documentaires télévisés consacrés à différentes personnalités du monde de l’art, six téléfilms et plusieurs adaptations d’opéras. En 2010, il réalisa l’opéra Werther de Jules Massenet à l’Opéra Bastille avec Jonas Kaufmann dans le rôle principal. Cette adaptation a été présentée avec un grand succès au Covent Garden de Londres.

Benoît Jacquot a commencé sa carrière cinématographique comme assistant du réalisateur Robert Bresson. Dans les années soixante-dix, il a été très étroitement lié à la deuxième génération de la Nouvelle vague française (Jeanne Eustache, Philippe Garrel, André Téchiné, Jacques Doillon). Dans les années quatre-vingt, ce lien se distend et Benoît Jacquot se consacre aux adaptions des oeuvres littéraires. Dans les années quatre-vingt-dix, son oeuvre acquiert son profil définitif : la réflexion profonde sur les émotions et les relations humaines, avec souvent une femme comme personnage principal. Il offre des rôles aux jeunes débutantes comme Virginie Ledoyen ou Isild le Besco mais également à de grandes stars comme Isabelle Adjani dans Adolphe, ou Isabelle Huppert dans Villa Amalia. Son film Les Adieux à la Reine a remporté trois Césars en 2013 (meilleure caméra, meilleurs décors et meilleurs costumes). Dans le Cycle Benoît Jacquot, le festival présente sept de ses long-métrages.
www.festivalff.cz/-Cycle-Benoit-Jacquot-